Pardon mais quelle est la logique à l'Ɠuvre ici ?

Je ne comprends pas la logique dans le fait de laisser aux gens "la libertĂ© de haĂŻr ce que vous ĂȘtes" et de sourtout pas bloquer ces personnes et de devoir "discuter" calmement avec celles-ci 


Comment est-ce que ça serai possible d'avoir un dialogue sain avec des personnes qui pensent avoir le droit de haïr ce que nous sommes ?

Et il faudrait un peu se rĂ©veiller aussi. Se faire bloquer c'et pas ĂȘtre envoyĂ©.e au goulag

Je ne comprends pas ce combat autour duquel s'articule l'alt-right (aka les jeunes d'extrĂȘme droite) et les libristes (des gens originaires de la gauche blanche cis et hĂ©tĂ©ro j'ai l'impression 
), qui consiste Ă  lutter contre le -blocage- des mecs chiants sur les rĂ©seaux sociaux qui veulent Ă©taler leurs idĂ©es haineuses er toute libertĂ© Ă  la face de tout le monde, jusqu'Ă  faire du «droit de haĂŻr» leur principale cause.

Notez qu'on est passés du droit de rire au droit de haïr. Une hypocrisie en -

En fait non, je le comprends trĂšs bien.

Maintenant que les gens ont les réseaux sociaux les femmes, les LGBT et les non-blanc.he.s peuvert parler et échanger entre elleux sans avoir à se cacher dans des caves en fuyant la police etc.

Et les mecs relous sont face Ă  un outils qu'ils n'arrivent pas Ă  surpasser : le blocage.

Ce n'est mĂȘme pas un droit qu'on leur enlĂšve, ce n'est pas une peine de prison, c'est juste une Ă©gratignure dans leur Ă©go. Et ça les rends fous.

Pour la premiÚre fois de son histoire on peut laisser un mec blancs hétéro à la porte et lui dire "non on veut pas t'écouter".

BlessĂ©s par ça les libristes de gauches rejoignent les idĂ©es d'extrĂȘme droite, d'avoir le droit de tout dire -Ă  tout le monde-. IdĂ©e dĂ©veloppĂ©e par la droite aprĂšs-guerre quand pour avoir le droit d'Ă©taler leur nĂ©gationnisme Ă  la face du monde.

Pardon mais je suis Ă  100% communautariste

Je pense qu'il est non seulement inutile de discuter avec des gens dont leurs idĂ©es s'articulent autour de «on a le droit de haĂŻr ce que vous ĂȘtes» mais que c'est, en plus, trĂšs malsain de les tolĂ©rer dans nos espaces de discussion.

Non on est pas fait.e.s pour échanger avec n'importe qui sur n'importe quoi et quand un mec de 40 ans vient dire sans honte à un jeune homo de 15 ans «j'ai le droit de te haïr» (ceci est un exemple), ce n'est pas tolérable

Follow

Alors non personellement, et en tant qu'admin, je m'en fous de ce que vous ĂȘtes. Vous ĂȘtes bienvenu.e.s dans la communautĂ©.

Ce qui peut vous exclure d'ici c'est ce que vous pensez et ce que vous dites.

Sign in to participate in the conversation
Catboy Cafe

Graphic redesign collaborative pad : https://annuel.framapad.org/p/refonte-catboy-cafe